GreenhouseTalent
Menu

IMANY

Imany
ImanyImanyImany

Agenda

Samedi 6 février, la chanteuse de soul/jazz/blues et activiste française Imany présentera son dernier projet, « Voodoo Cello », à BOZAR, à Bruxelles. « Voodoo Cello » est le mariage envoûtant et chaleureux de la voix grave d’Imany et de huit violoncelles.

 

Ces dix dernières années, la voix grave d’Imany a conquis le public, au rythme de mélodies empruntées aux répertoires soul, folk et blues. Du triomphe de ses deux tubes « Don’t Be So Shy » et « You will Never Know » à ses deux albums, en passant par la bande originale du film « Sous les jupes des filles », Imany enchaîne les succès à travers le monde.

 

Imany a pris le temps de trouver sa voie, mais elle a fini par aboutir à un rythme qui lui convenait réellement. En 2011, elle a sorti « The Shape of a Broken Heart », un album qui a marqué le début d’une ascension fulgurante vers le sommet, porté par le titre « You Will Never Know ». Depuis lors, Imany occupe une place particulière dans l’industrie de la musique, quelque part entre folk et blues rock. Apparemment sans effort, son style unique laisse une marque indélébile : une mélancolie furieuse, une voix incomparable et des textes inspirées de la vie réelle.

 

Sept ans plus tard, son deuxième album, « The Wrong Kind of War », s’inscrit dans la même lignée : un son qui mélange et transcende les styles individuels. Le résultat est un succès incontestable qui lui garantit une place au sommet. L’album s’est écoulé à plus de 400 000 exemplaires à travers le monde et a été certifié disque de platine en France, surfant sur le succès de « Don’t Be So Shy », numéro un des charts qui est passé en boucle à la radio et a enregistré un nombre record de streams dans 15 pays ! Certifié single de diamant en France, Allemagne et Pologne, ce bijou a mérité sa place dans le Hall of Fame de Shazam.

 

Après une pause consécutive à de longues tournées internationales, Imany retrouve la scène pour marier les chaudes sonorités de sa voix à un ensemble de violoncelles. Avec « Voodoo Cello », Imany jette un sort à huit violoncelles, transformant ainsi de grands tubes de l’histoire de la pop (de Radiohead à Cat Stevens, Donna Summer, Hozier, t.A.t.u. et Bob Marley). Sans aucun artifice, elle utilise la magie combinée des cordes et de sa voix pour ensorceler les spectateurs et éveiller leurs consciences autour de la puissance du féminin.

Liens | Imany